Gnose - L'Institut Culturel Quetzalcoatl

Gnose ICQ dans: Anglais | Espagnol

 

Le Mantra Raom Gaom

Chakras

Pratique complémentaire :

Au réveil du sommeil normal, tout étudiant gnostique doit faire un exercice de rétrospection sur le déroulement du sommeil afin de se rappeler tous les endroits qu'il a visités durant les heures du sommeil, et tout ce qu'il a vu et entendu. Les Maîtres instruisent les disciples, lorsqu'ils se trouvent hors du corps physique.

Il est indispensable d'apprendre à méditer profondément et de mettre en pratique ce que nous avons appris pendant les heures du sommeil. A l'instant précis du réveil, il ne faut pas bouger, car le moindre mouvement agite l'astral, et les souvenirs s'évanouissent. Nous devons combiner l'exercice de rétrospection avec les mantras Raom-Gaom. On récite chaque mot en deux syllabes séparées. On doit accentuer tout particulièrement la voyelle O. Ces mantras sont pour l'étudiant ce que la dynamite est pour le mineur. De même que le mineur se fraye un passage à l'aide de la dynamite, à travers les entrailles de la terre, de même l'étudiant se frayera un chemin, à l'aide de ces mantras, jusqu'aux souvenirs du subconscient…

NUTRITION POUR DÉVELOPPER LE POUVOIR DE LA MÉMOIRE :

Que votre déjeuner soit composé de fruits acides et d'amandes moulues, avec du miel d'abeilles pur. Vous fournirez ainsi au cerveau les atomes nécessaires pour la mémoire.

L'ÉVEIL DE LA CONSCIENCE.

Il est nécessaire de savoir que l'humanité vit avec la conscience endormie. Les gens travaillent en dormant, ils marchent sur la rue en dormant, ils vivent et meurent en dormant.

Lorsque nous sommes arrivés à la conclusion que tout le monde vit profondément endormi, nous comprenons la nécessité de l'éveil. Il nous faut éveiller notre Conscience. Nous voulons l'éveil de la Conscience.

LA FASCINATION.

La cause du sommeil profond dans lequel vit l'humanité, c'est la fascination.

Les gens sont fascinés par toutes les choses de la vie. Les gens s'oublient eux-mêmes parce qu'ils sont fascinés. L'ivrogne à la brasserie est fasciné par l'alcool, l'endroit, le plaisir, les amis et les femmes. La femme vaniteuse est fascinée devant le miroir par son propre charme. Le riche avare est fasciné par l'argent et les propriétés. L'honnête ouvrier est fasciné à l'usine par le dur travail qu'il doit fournir. Le père de famille est fasciné par ses enfants. Tous les êtres humains sont fascinés et dorment profondément. Lorsque nous conduisons une automobile, nous nous étonnons de voir les gens s'élancer dans les rues sans se soucier du danger que représentent les voitures. Certains se jettent même franchement sous les roues des automobiles. Pauvres gens, ils dorment. Ils ressemblent à des somnambules. Partout où ils vont et quoi qu'ils fassent, ils rêvent. N'importe quel clairvoyant peut voir leurs rêves. Les gens rêvent à tout ce qui les tient fascinés.

LE RÊVE.

Durant le sommeil, l'Ego s'échappe du corps physique. Cette sortie de l'Ego est nécessaire afin que le corps vital puisse réparer le corps physique. Une chose dont nous pouvons être certains, c'est que l'Ego emporte ses rêves dans les mondes internes. L'Ego, dans les mondes internes, s'occupe aux mêmes choses qui le maintiennent fasciné dans le physique. Ainsi voyons-nous, durant le sommeil, le charpentier travaillant dans son atelier, le policier circulant dans les rues, le coiffeur dans sa boutique, le mécanicien dans son garage, l'ivrogne à la taverne ou à la brasserie, et la prostituée dans la maison de plaisirs, se livrant à la luxure, etc. Tous ces gens vivent dans les mondes internes comme s'ils étaient dans le monde physique. A aucun être vivant il n'arrive de se demander à lui-même, durant son sommeil, s'il est dans le monde physique ou en astral. Ceux qui se sont posés une telle question durant leur sommeil, se sont éveillés dans les mondes internes. Alors, avec étonnement, ils ont pu étudier toutes les merveilles des mondes supérieurs. C'est seulement en prenant l'habitude de nous poser cette question d'instant en instant, durant l'état que nous appelons l'état de veille, que nous pourrons arriver à nous poser cette même question dans les mondes supérieurs durant les heures où nous sommes abandonnés au sommeil. Il est indéniable que, pendant le sommeil, nous répétons tout ce que nous avons fait durant le jour. Si durant le jour nous avons pris l'habitude de nous poser cette question, alors, durant le sommeil nocturne, en dehors du corps, nous nous répéterons la même question. Le résultat sera l'éveil de la conscience.

LE RAPPEL DE SOI.

L'être humain fasciné ne se rappelle pas à lui-même. Nous devons nous rappeler à nous-mêmes seconde après seconde. Il nous faut être en rappel de nous-mêmes en présence de toute représentation qui pourrait nous fasciner. Arrêtons-nous devant toute représentation et interrogeons-nous : où suis-je ?, suis-je dans le plan physique ?, suis-je dans le plan astral ?. Faites ensuite un petit saut avec l'intention de flotter dans l'air ambiant. Il va sans dire que si vous flottez, c'est que vous êtes en dehors de votre corps physique. Le résultat sera l'éveil de la conscience.

Le but de cet exercice qui consiste à vous poser cette question à chaque instant, à tout moment de la journée, c'est de vous amener à graver la question dans votre subconscient afin qu'elle agisse durant les heures consacrées au sommeil, alors que l'Ego se trouve, réellement, en dehors du corps physique. Sachez que, dans l'Astral, les choses sont très semblables à ce qu'elles sont, ici, dans le plan physique. Les gens, durant leur sommeil et après la mort, voient toutes choses, là-bas, de la même façon qu'elles apparaissent dans le monde physique, de telle sorte que, pour cette raison, ils ne soupçonnent pas le moins du monde qu'ils se trouvent hors du corps physique. Aucun défunt ne pourra jamais croire qu'il est mort, car il est fasciné, il dort profondément. Si les défunts, durant leur vie, avaient fait l'exercice de se rappeler à eux-mêmes d'instant en instant, s'ils avaient lutté contre la fascination des choses du monde, le résultat aurait été l'éveil de leur conscience. Ils ne rêveraient pas, ils ne dormiraient pas. Ils se promèneraient dans les mondes internes avec leur conscience éveillée. Celui qui éveille sa conscience peut étudier, durant les heures du sommeil, toutes les merveilles des mondes supérieurs. Celui qui éveille sa conscience vit dans les mondes supérieurs comme un citoyen du Cosmos, totalement éveillé. Il vit alors auprès des Grands Hiérophantes de la Loge Blanche.

Celui qui éveille sa conscience ne peut plus rêver ici, dans ce plan physique, ni non plus dans les mondes internes. Celui qui éveille sa conscience cesse de rêver. Celui qui éveille sa conscience se convertit en un investigateur compétent des mondes supérieurs…

Samaël Aun Weor. Le Mariage Parfait.

 

Le mantra Raom-Gaom

Téléchargez l'audio : Le mantra Raom-Gaom

Pratique en Word.

Pratique en PDF.


** Toutes ces pratiques exigent que vous sachiez vous détendre physiquement et mentalement, si vous ne le savez pas, inscrivez-vous dans le cours de Méditation dans notre Section de Cours.

Si vous souhaitez recevoir dans votre e-mail la pratique de la semaine abonnez-vous à: Nouvelles